Les chiens:
Une omniprésence dans notre société en tant que chiens de travail, de sport et membres de la famille apparentés.

 

L'HISTOIRE: DES CHIENS UTILITAIRES AUX CHIENS DE COMPAGNIE   

4.1

La cohabitation avec des chiens domestiqués remonte à l'âge du fer (environ 1430 av. J.-C.). Ils étaient traditionnellement utilisés pour la chasse. Dans certaines sociétés plus pastorales, ils ont joué un rôle dans la garde des troupeaux (moutons et bovins). Les chiens devaient eux-mêmes chercher leur nourriture (chasse, vol de restes de nourriture, cueillette) et aucun contrôle de la reproduction n'était exercé.

Au Moyen Âge, les chiens de cour appartenaient à la vie quotidienne de la société agricole. Les grandes races étaient parfois utilisées par les agriculteurs, les colporteurs ou les voyageurs comme animaux de trait pour tirer sur de petites chariots du lait, du poisson, des chiffons, de la viande, du pain et d'autres produits.

Dans la société urbaine moderne, caractérisée principalement par une population et une richesse croissantes, le fait de garder des chiens domestiques s'est considérablement développé. Les interactions entre les humains et les chiens ont changé et sont devenues plus personnalisées, affectives et sentimentales: les chiens sont aujourd'hui gardés non seulement comme chien de protection et de berger, mais aussi en tant que chien de thérapie, d’assistant pour d'innombrables situations (p. ex. chiens détecteurs, chiens d'avalanche), et n’oublions pas en tant que compagnon de sport et membre de la famille.

Depuis peu, la perception de nos chiens de compagnie a changé de sorte qu'ils sont de moins en moins considérés comme des biens matériels, mais comme des individus avec une personnalité et des sentiments ou même comme des membres de famille apparentés. 

Deux faits peuvent servir de preuve de ce changement de rôle. Tout d' abord, de nombreuses compagnies d'assurance ont récemment commencé à proposer des polices d’assurance maladie et accident spéciales pour les animaux domestiques, alors qu'il y a encore seulement quelques années, les animaux domestiques étaient assurés au même titre que les meubles contre les dommages causés par l'eau et les incendies. Ils ne pouvait pas être assurés contre les maladies et les accidents (ainsi p.ex. en Suisse, l’assureur Die Mobiliar a adopté des police d’assurances animal à partir 2009)

En outre, les options de la médecine vétérinaire de traitement et de thérapie destinés aux chiens sont de plus en plus sophistiquées. En effet, certaines opérations et thérapies sont similaires à celles de la médecine humaine. Jamais les propriétaires de chien ont dépensé autant d’argent pour leurs chiens, ce qui montre que leur rôle a drastiquement changé au 20./21. siècle: les Suisses dépensent annuellement 115 millions de francs suisses pour leurs chiens, sans compter les frais médicaux ou de santé!

Les animaux de compagnie sont devenus nos compagnons omniprésents dans la vie privée ainsi que dans d’innombrables secteurs publics. Nous mettons tout ce qui est en notre pouvoir en œuvre pour qu'ils se sentent bien et en bonne santé. Ceci est associé à des coûts conséquents (voir Chapitre 14).

Code civil français: La loi modernisant le statut juridique de l’animal dans le Code civil a été publiée au Journal officiel le 17 février 2015. L’animal est donc désormais officiellement reconnu par le Code civil comme «un être vivant doué de sensibilité» et non plus comme un « bien meuble ».


Sources et autres matériels de lecture:

→ The Evolution of Pet Ownership
→ A Review of Domestic Dogs' (Canis Familiaris) Human-Like Behaviors: Or Why Behavior Analysts Should Stop Worrying and Love Their Dogs
→ Understanding dog–human companionship



CHIENS DE TRAVAIL ET D’ASSISTANCE: NOS PRÉCIEUX AIDES INCONTOURNABLES  

4.2

Bien que la plupart des chiens modernes soient gardés comme animaux de compagnie et membres de la famille, il existe un nombre toujours croissant d'utilisations dans lesquelles les chiens soutiennent les personnes avec leurs talents particuliers.

La liste suivante ne donne que quelques exemples sur la polyvalence des chiens et atteste du rôle extrêmement important que les chiens jouent aujourd’hui. Ils sont devenus des aides irremplaçables sans lesquelles notre société moderne ne serait tout simplement plus concevable:

  • Les chiens d'assistance aident les personnes souffrant de divers handicaps dans leurs tâches quotidiennes. Certains exemples incluent les chiens d'assistance à la mobilité pour les handicapés physiques, les chiens guides pour les malvoyants et les chiens pour les malentendants.

  • Les chiens de thérapie encouragent et divertissent les personnes âgées ou atteintes de démence dans les maisons de retraite, les malades et les blessés dans les hôpitaux, etc.

  • Les chiens de secours aident les personnes qui se trouvent dans des situations désespérées, telles que les personnes disparues après une avalanche, un tremblement de terre, une catastrophe maritime ou des bâtiments effondrés etc.

  • Les chiens de berger sont des précieux aides pour les éleveurs de moutons et de bovins.

  • Les chiens de chasse aident les chasseurs à trouver, suivre et récupérer le gibier.

  • Les chiens de garde aident à surveiller et protéger les biens privés ou publics.

  • Les chiens de repérage aident à retrouver des personnes et des animaux perdus ou à retrouver des criminels présumés.

  • Détection de restes humains ou de chiens cadavres utilisent leur capacité olfactive pour découvrir des corps, du sang ou des restes humains sur les lieux de catastrophes, de crimes, d'accidents ou de suicides.

  • Les chiens détectives recherchent des explosifs, d’autres animaux, des substances illégales, des produits chimiques et de nombreuses autres substances, même des punaises et des spores de moisissures!

  • Les chiens de police sont généralement dressés pour localiser ou immobiliser les criminels présumés tout en aidant la police à procéder à des arrestations ou à enquêter sur les lieux du crime.

  • Les chiens sont parfois intégrés aux programmes scolaires pour aider les enfants à apprendre à lire - avec succès.

  • Les chiens de dépistage médicaux ou biologiques peuvent, entre autres, détecter certains types de cancer chez l'homme ou prévenir p.ex. d'une crise d'épilepsie imminente.

  • Source et lectures supplémentaires:
    https://en.wikipedia.org/wiki/Working_dog

 

La plupart de ces chiens d’assistance et de travail suivent de nombreuses années d’entraînement et constituent des animaux extrêmement précieux – aussi bien sur le plan valeur professionnel qu'économique. Ce sont des chiens dans lesquels beaucoup de temps, d’énergie et d’argent ont été investis et leur santé est par conséquent toujours surveillée de près : leur perte prématurée serait inestimable. Les chiens-guides en Suisse, par exemple, sont régulièrement examinés deux fois par an par échographie.


CHIENS DE FAMILLE: NOS PRÉCIEUX COMPAGNONS AFFECTIFS

4.3

  • Nos chiens fournissent non seulement des services et d’assistance indispensables dans d'innombrables domaines, mais sont également des compagnons de vie précieux: nous les estimons comme des êtres presque humains dotés de leur propre identité et personnalité. Cela pourrait peut-être s'expliquer par notre société de plus en plus axée sur la technologie, où les relations interpersonnelles, l'affection et les émotions sont devenues rares.

  • Les soins et le soutien que nous apportons dorénavant aux chiens sont souvent similaires à ceux apportés aux enfants: nutrition de qualité, soins corporels, contrôle des naissances et stérilisation, vaccinations régulières, contrôles médicaux chez le vétérinaire ... Les chiens sont principalement appréciés pour leurs qualités affectives, leur proximité quotidienne. Nous développons un lien affectif profond avec eux au cours de notre vie commune et les chiens sont par la suite élevés au rang d’humain de substitution.

  • Jamais auparavant, nous, les humains, n'avions passé autant de temps ensemble avec nos compagnons de chien et partagé notre vie privée de manière aussi étroite avec eux. Les activités sportives telles que l'agility, l'obéissance, le dog dance, le frisbee, etc. - pour n'en nommer que quelques-unes - occupent une grande partie de notre temps libre. Nous travaillons en équipe avec notre chien pour atteindre un objectif sportif. Pour la première fois depuis notre coexistence, les chiens sont devenus un partenaire social quasi égal.

  • En plus de fournir des avantages émotionnels et sociaux, la possession d'un animal améliore la santé physique et mentale. Des études récentes montrent en effet que la possession d'un animal de compagnie réduit le stress, abaisse la pression artérielle, aide à prévenir les maladies cardiaques, aide à lutter contre la dépression et réduit donc les coûts des soins médicaux. Une explication plausible de ces effets secondaires positifs sur la santé réside dans le fait que les propriétaires d’animaux, en particulier les chiens, sont plus actifs que les non-propriétaires.

  • Bien que les résultats de telles études soient intéressants et permettent d'expliquer les avantages de vivre ensemble avec des animaux de compagnie, la plupart des propriétaires de chien savent qu’il existe bien plus dans la relation animal-humain: un lien émotionnel profond et une communication magique entre chiens et propriétaires.


UNE HISTOIRE D'AMOUR INTER-ESPÈCES: VOILÀ POURQUOI NOUS Y SOMMES TELLEMENT ATTACHÉS

4.4

12 raisons pourquoi nous sommes épris et séduits par eux et pourquoi nous leur donnons notre cœur:

 

Comment expliquer cet attachement émotionnel fort, cette histoire d'amour inter-espèces? Et pourquoi les propriétaires de chiens pleurent-ils autant lorsque leur chien tombe malade ou meurt?

Depuis qu’Alice nous a quittés, quelque temps s’est déjà écoulé, mais je pense toujours à elle: parfois plus, parfois moins, mais mon cœur me fait encore mal à la pensée qu’elle n’est plus avec moi, ne partage plus ma vie. Parler d'elle évoque toujours des émotions fortes, des remords, des chagrins profonds. Comme la plupart des gens de mon âge, j'ai déjà perdu des êtres chers - grands-parents, parents, sœur, amis, etc. - mais aucune douleur et souffrance ne se compare au chagrin, à la culpabilité et au chagrin que j’ai vécu - et que je vis encore - avec le décès d'Alice. Pourquoi? Comment se fait-il qu’un chien devienne une partie si importante de nos vies?

«Après tout, ce n'était qu’un chien!»

ou

«Heureusement que vous avez encore 2 autres chiens merveilleux qui remplaceront Alice.»

ou

«Pensez à toutes les choses merveilleuses que vous avez vécues ensemble.»

ou

«Alice a eu une vie merveilleuse».

C'étaient des paroles de consolation bien intentionnées après la mort d'Alice. Je n’en veux à personne ! Mais Alice était (comme chaque chien aux yeux de son propriétaire) plus que " juste un chien ": elle était irremplaçable, spéciale, ma fille, ma soeur, mon bébé, ma protégée, mon amie, mon partenaire, une partie de moi, ma seule préoccupation, ma première et dernière pensée, mon présent et mon avenir ...

Nous donnons à nos chiens de la nourriture, de l'eau, un abri, de la protection et de l'éducation. Mais ce qu’ils nous rendent en retour, ce sont des expériences et des leçons de vie, de la joie et des moments de bonheur, la fidélité indéfectible et l’affection sans restriction qu’aucune somme d’argent du monde saurait remplacer. 

Et quand ils nous quittent enfin, c'est comme si une période de jeunesse sans bornes et d'optimisme était tarie. Nous nous sentons comme un parent qui doit enterrer son enfant: cela contredit le cycle de vie naturel. Le chagrin est immense et intense, nous sommes pleins de regret, de culpabilité et d’incompréhension. C'est pourquoi nous consacrons autant de temps, d'énergie et d'argent à la santé de nos chiens.

 

C'est tellement difficile d'accepter la mort de son chien parce que:

1. Les chiens sont nos compagnons quotidiens

À part votre conjoint (et vos collègues de travail), vous ne verrez probablement personne pendant tant d’heures chaque jour. Votre chien vous attend déjà lorsque vous ouvrez les yeux le matin. Votre chien attend - plus ou moins patiemment - à la maison et vous reçoit avec joie lorsque vous rentrerez chez vous après le travail ou les courses. Nour prenons cela comme acquis qu'ils soient toujours autour de nous. Et quand ils sont partis, nous sentons un trou noir dans nos cœurs: leur perte est douloureuse, car une partie irremplaçable et positive de nos vies, de notre quotidien, a été perdue.

2. Les chiens sont le miroir de notre vie

Beaucoup d’entre nous achètent ou adoptent un chiot à l’âge de 8 à 10 semaines. Nous les voyons grandir, devenir des adolescents provocants, puis se calmer au fur et au mesure qu'ils grandissent, à la fin tomber malades ou vieillir et mourir. Nous les accompagnons tout au long de leur cycle de vie, dès leur naissance à l’adolescence et à l’âge adulte, en passant par la maladie, jusqu’à la mort. Les chiens sont le miroir de notre cycle de vie naturel, éphémère en accéléré. Inconsciemment, cette réalité est extrêmement difficile à accepter pour la plupart d’entre nous. Il évoque des émotions intenses - y compris le chagrin, la culpabilité, le regret - et surtout la peur.

3. Les chiens sont nos protégés

Nous enseignons à notre chiot comment et où faire ses besoins; comment s'asseoir devant son bol de nourriture avant de commencer à manger; comment marcher en laisse non tendue; qu’il ne faut pas manger les chaussures.... Nous sommes les mentors de nos chiens, leurs enseignants, parents, protecteurs et gardes du corps. Nous voyons comment ils passent rapidement d'un chiot désemparé à un excellent citoyen canin bien élevé dont nous pouvons être fiers – au moins, espérons-le ! Nos chiens SONT ce que nous leur apprenons. Ils représentent NOTRE image d’un chien idéal. Ils sont le résultat de NOS efforts de formation. Ils sont NOTRE produit.

4. Les chiens sont nos enfants

Les chiens sont comme des petits enfants, du jour où ils arrivent chez nous comme chiot à l'âge adulte. En fait, des chercheurs ont découvert que l'intelligence d'un chien était comparable à celle d'un enfant en bas âge humain âgé de 2 à 3 ans, ce qui rend nos chiens joliment mignons et patauds, même à un âge avancé. Ils restent nos enfants jusqu’à la fin.

5. Les chiens sont nos thérapeutes de l'amour

Des études ont montré que lorsque nous regardons dans les yeux d'un chien, le niveau de l'hormone ocytocine dans notre sang augmente. L'ocytocine favorise les comportements "prosociaux" tels que la relaxation et la confiance en soi, améliore la stabilité psychologique et favorise l'altruisme chez les humains.

On pense que l’ ocytocine est particulièrement élevée lorsque la mère et l’enfant se regardent dans les yeux, par exemple lorsqu’ils allaitent. Pour ces raisons, l' ocytocine est aussi appelée "hormone de l'amour".

Dans certaines études sur le lien émotionnel entre les propriétaires de chien et leur chiens, le niveau d' ocytocine a augmenté massivement (300%) quand ils se sont regardés. Cela semble confirmer que la relation homme-chien est émotionnellement très similaire à la relation mère-enfant .

En d'autres termes, plus nous nous regardons dans les yeux, plus notre amour pour notre chien grandit.

6. Les chiens sont nos thérapeutes de vie

Nous apprenons beaucoup de nos chiens : Nous apprenons à vivre chaque jour avec une exubérance et une joie débridées, à saisir les occasions et à suivre notre cœur. Mais surtout, nous apprenons l’amitié sincère et impartiale et désintéressée et la loyauté inébranlable.

Malgré leurs imperfections, nous les aimons tout de même. 

Notre amour pour nos chiens est inconditionnel, tout comme leur amour pour nous. Il est souvent très difficile de reproduire cela avec un autre être humain, car nous apportons beaucoup d'attentes lorsque nous traitons avec des personnes. Avec les chiens, le lien est spécial et très différent. Nous pouvons être nous-mêmes, sans craindre d'être jugés. Nous pouvons aimer sans contrainte et avec abandon: c'est ce que nous faisons avec nos amis canins. Grâce à nos chiens, nous apprenons à aimer et à être aimés, sans condition .

7. Les chiens nous donnent un amour inconditionnel

Peut-être votre chien n’est pas un chien parfait. Peut-être il a une agression en laisse ou gémit  pitoyablement lorsqu'il est stressé. Peut-être qu'il vous a déjà mordu, ou même l'un de vos amis ou le vétérinaire. Peut-être Il aboie contre les étrangers et les autres chiens, l'aspirateur ou d’autre chose. Peut-être votre bien-aimé détruit votre jardin et laisse des traces de destruction dans vos lit de fleurs comme après une tornade ...

Et malgré toutes ses imperfections, vous aimez votre chien et acceptez tous ses faux pas.

Notre amour pour nos chiens est inconditionnel - comme le leur pour nous. Il est souvent très difficile de comparer cela avec une relation avec une autre personne. Les relations interpersonnelles sont toujours dominées par des attentes élevées, ce qui conduit souvent à des déceptions. Chez les chiens, par contre, nous pouvons être nous-mêmes, sans crainte ni préjugé. Nous pouvons aimer sans inhibitions et avec dévouement. Grâce à nos chiens, nous apprenons à aimer sans condition, et à être aimés. 

8. Les chiens sont des membres de la famille apparentés

Il n'y a pas d'endroit où notre chien préfère mieux être que près de nous - jour et nuit. Nous sommes son monde, son seul!

Nous, par contre, avons notre travail, nos amis, notre famille. Mais nos chiens ont seulement NOUS . Nous sommes conscients de ce fait - au fond de notre esprit - et par conséquent nous attachons une attention particulière à la satisfaction de tous leurs besoins. Nous nous sentons coupables de partir en vacances ou de passer trop de temps loin d’eux. Nous sommes leur monde et, de ce fait, ils deviennent une très grande partie du nôtre.

9. Les chiens sont francs et directs

Les chiens ne sont pas comme les humains: ils le montrent ouvertement et immédiatement quand ils sont heureux, en colère ou tristes. Ils sautent de joie quand nous rentrons à la maison; boudent quand nous les quittons. Ils grognent quand un autre chien essaie de voler leurs os. Ils expriment leurs sentiments avec franchise, et en temps réel.

10. Les chiens sont des individus avec leur propre personnalité

Il n'y a pas deux chiens identiques. Même s'ils se ressemblent, ils ont des personnalités, des bizarreries et des talents différents. Chaque chien est irremplaçable . Après la mort de notre Alice, nous ne retrouverons plus jamais un chien qui soit exactement comme elle. Par conséquent, la présence de deux autres chiens dans le ménage ne console que partiellement.

11. Les chiens sont les meilleurs consolateurs

Les chiens sont les guérisseurs les plus merveilleux du monde. C'est pourquoi, après une longue journée de travail dur, tout ce que nous voulons faire, c'est rentrer chez nous pour voir notre chien. Lorsque nous nous sentons déprimés, nous ne voulons peut-être pas rencontrer d'autres personnes, mais notre chien nous  nous aide à nous sentir mieux.

12. Les chiens sont nos vrais amis

→ You've Got A Friend / Carole King      Image associée

Lorsque nous avons besoin de compagnie, nos amis canins donnent toujours le meilleur d’eux-mêmes: sous la pluie ou au soleil, le jour ou la nuit, en été, en hiver, au printemps ou en automne, ici et maintenant et au-delà. Tu as un ami!